Accueil > Actualités > Actualités 2016 > Le ministre québecois Paradis dévoile la 1ère stratégie de soutien de l'agriculture urbaine

Actualités

 

Le ministre québecois Paradis dévoile la 1ère stratégie de soutien de l'agriculture urbaine

le-mange-trotoir-biodiversite-urbaine-jardinage-citadin-et-implication-citoyenne-a-montreal.jpg

Avec une enveloppe de 2 millions de dollars sur 3 ans, elle contient des mesures sur la sensibilisation des citadins, l'accompagnement des acteurs municipaux et l'appui des entreprises.

« On constate une popularité grandissante de ce type d'agriculture depuis plusieurs années au Québec. Cette pratique découle évidemment de la forte demande de la population pour des produits frais, sans pesticides et de provenance locale. C'est une façon pour les gens de la ville de se reconnecter à l'agriculture et d'en comprendre un peu les rouages », a indiqué le ministre québecois de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Pierre Paradis, en dévoilant la première Stratégie de soutien de l'agriculture urbaine.

Dans la première année de la mise en œuvre de la Stratégie, le ministère rendra accessible dans son site Web une trousse d'information qui regroupera des conseils sur les techniques de culture, les bonnes pratiques agroenvironnementales, la salubrité des aliments, etc.

Le Ministère prévoit également de soutenir la réalisation de projets d'éducation et de sensibilisation à l'agriculture urbaine et aussi de projets favorisant le développement de l'expertise et de la recherche appliquée, notamment en vue de mieux cerner les différents enjeux et les retombées de cette forme d'agriculture et également pour contribuer à l'innovation dans le secteur.

Quant au milieu municipal, le Ministère estime qu'il représente un allié incontournable du déploiement de la Stratégie. Il mettra d'ailleurs à sa disposition des outils, des activités de formation et des guides techniques pour qu'il soit en mesure d'offrir un accompagnement approprié aux citoyens et aux entreprises en matière d'agriculture urbaine. Il offrira également du soutien aux municipalités pour intégrer l'agriculture urbaine dans leur planification et leur réglementation.

« C'est bien connu, l'agriculture urbaine est un outil de développement durable pour les communautés. Elle procure des bénéfices sur les plans social, économique et environnemental. Par exemple, elle contribue à la multiplication des espaces verts, elle participe à la réduction des îlots de chaleur, elle crée des milieux de vie de qualité et elle améliore la sécurité alimentaire et l'accès à une saine alimentation », a ajouté M. Paradis.

Pratiquer l'agriculture urbaine, c'est la fierté de voir pousser de jour en jour les plants que l'on a soi-même semés et le bonheur de goûter au produit final à la fin de l'été. Que ce soit dans une cour, sur un balcon, sur un toit ou dans un jardin communautaire, les gens font preuve d'originalité dans la confection de leur potager. Le Ministère invite d'ailleurs les citoyens à partager des photos de leurs installations et de leur potager tout au long de l'été sur les réseaux sociaux, en utilisant le mot-clic #FierDeMonJardin ou en les faisant parvenir par courriel à l'adresse jardinurbain@mapaq.gouv.qc.ca.

Dernières actualités



© Biodiv’ille - Mentions légalesFinanceursPlan du site - Contact - Crédits