Accueil > Actualités > Actualités 2016 > Parisculteurs 1 : Découvrez les lauréats retenus pour végétaliser et cultiver la capitale

Actualités

 

Parisculteurs 1 : Découvrez les lauréats retenus pour végétaliser et cultiver la capitale

Parisculteurs - Agriculture urbaine et végétalisation à Paris.jpg

33 projets variés ont été sélectionnés pour végétaliser ou cultiver toits, terrasses, murs et parkings de la capitale. Plusieurs intègrent une dimension pédagogique ou d'implication citoyenne.

Pénélope Komitès a dévoilé jeudi, les lauréats des « Parisculteurs », l’un des plus importants projets d’agriculture urbaine de la mandature et première mondiale. Les projets retenus vont développer la place de la nature sur 5,5 hectares de la capitale. Ils démontrent, par leur inventivité et leur diversité, l’attractivité de Paris auprès des acteurs de la végétalisation et de l’agriculture urbaine. Ils révèlent l’émergence d’un cluster économique de l’agriculture urbaine.

Lancés en janvier dernier, les appels à projets « Parisculteurs » ont reçu plus de 140 candidatures. Tout au long du mois d’octobre, des jurys d’élus et d’experts se sont réunis pour désigner les lauréats.

Ce jeudi 3 novembre, les 33 projets lauréats pour une surface totale de 5,5 hectares, ont été dévoilés par Pénélope Komites, adjointe à la Maire de Paris, sous le parrainage de nombreuses personnalités d’univers variés : Paul Arène, Yann Arthus-Bertrand, Stefano Boeri, Allain Bougrain-Dubourg, Florian Breton, Cyrielle Hariel, Mathieu Maire du Poset, Angela Mason, Joël Thiebault et Gad Weil.

«Nous avons l’ambition de bâtir un nouveau modèle urbain, plus durable, plus solidaire et plus agréable à vivre. Parisculteurs en est l’une des réalisations emblématiques. Les 33 sites concernés –toit, terrasse, cour, mur– représentent une surface totale qui équivaut à celle de près de 8 terrains de football ! Demain, ils feront tous place à la nature. Ils contribueront à répondre de façon innovante au défi climatique, tout en étant des vecteurs de lien social et de création d’emplois», salue Anne Hidalgo.

« L'imagination et l'inventivité ont été au rendez-vous. Plus de 69 porteurs de projets ont proposé un Paris où bâti et végétal se réconcilient durablement. Ils prouvent que notre engagement pour une ville moins minérale, plus végétale et comestible, n'est pas une chimère. Ce sont 5,5 hectares de végétalisation et d’agriculture urbaine qui créeront de l’activité économique, emprunteront des circuits courts et réaffirmeront le lien social dans les quartiers » s’est réjouie Pénélope Komitès.

Ces projets empruntent aussi bien les techniques « traditionnelles » (bacs, pleine terre), ou relevant d’une haute technicité (hydroponie, aquaponie,...). Ils produiront chaque année près de 500 tonnes de fruits, légumes et champignons, 8000 litres de bière, 4200 litres d’engrais végétal, du poisson, du miel, ainsi que des fleurs. Ces activités génèreront plus de 7 millions d’euros de chiffres d’affaire, environ 250000€ de redevance, et créeront près 120 emplois. Ce sont des réponses concrètes aux défis écologiques, économiques et alimentaires que doivent aujourd’hui relever les villes et les métropoles à travers des circuits courts et en réconciliant l’agriculture urbaine et péri-urbaine.

Lors des prochaines semaines, les lauréats passeront à la phase de contractualisation de leurs projets avec les propriétaires et gestionnaires des différents sites, avant d’entrer dans la phase de mise en œuvre début 2017. Place désormais à la mise en œuvre de ces projets et au lancement du « Parisculteurs 2 ».

Découvrez les 33 sites et leur projet lauréat

Dernières actualités



© Biodiv’ille - Mentions légalesFinanceursPlan du site - Contact - Crédits