Accueil > Expériences > Résultat de la recherche > Le Botaniste, Contes des Estuaires Nantes/Québec

 

Expériences

n°1/1

Le Botaniste, Contes des Estuaires Nantes/Québec

Une équipe d'experts assiste de jeunes explorateurs urbains dans leur quête du jardin idéal

Description

" Le 15 juin 2016, en sortie au parc du Grand Blottereau, un groupe d’enfants découvre une lettre cachée en 1840 par un botaniste québécois, Alcide Lachance. Il avait réussi, par l’hybridation de plantes nantaises et québécoises, à créer des plantes aux vertus extraordinaires, une sorte de jardin idéal, avant de disparaître dans d’étranges circonstances. L’association Arkham sur Loire est chargée par la Ville de Nantes de s’occuper de l’affaire, en collaboration avec l'association Rhizome à Québec. Les enfants nantais vont mener en binôme avec de jeunes québécois cette enquête énigmatique du Botaniste. Objectif : faire renaître ce jardin idéal, source de remèdes universels. "

Une exploration végétale en milieu urbain

C’est ainsi que débutait Le Botaniste, une drôle d’histoire que Nantais et Québécois ont été invités à suivre en temps réel en juin-juillet 2016. Les jeunes héros de cette aventure transmédia et transatlantique, accueillis dans les centres de loisirs du quartier de l’Ile de Nantes et par l’association La Joujouthèque au Pignon Bleu à Québec, ont collaboré en binôme pour tenter de retrouver les caractéristiques et l’apparence des plantes extraordinaires, née des travaux tenus secrets d’un botaniste du 19e.
A leurs côtés, une équipe de spécialistes chevronnés, tous investis pour donner vie à cette pépinière mystérieuse. Et l’équipe du muséum d’histoire naturelle en renfort pour divulguer quelques informations précieuses sur la botanique au 19e .
Un but : partager leurs travaux avec le public au jardin des plantes de Nantes.

Le dispositif est apparu à la fois comme ouvert et fermé, puisqu’il se focalisait sur les enfants des centres de loisirs avec une fonction d’animation pédagogique/créative, mais attirait aussi un public plus large qui suivait l'enquête et les événements qui émaillaient le contenu fictionnel.

Des histoires à vivre en immersion dans la ville

Après Les Contes de l’Estuaire, premier événement transmédia proposé en 2013 à Nantes, l’association Arkham sur Loire a récidivé en apportant une dimension nouvelle : créer une interaction entre deux estuaires, deux territoires aux liens forts, nés d’un passé et d’un imaginaire commun, Nantes et Québec. Avec l’association Rhizome qui explore l’objet littéraire sous toutes ses formes possibles, Arkham a trouvé un partenaire de choix pour raconter et faire vivre ce projet transmédia. C’est sur le thème des voyages naturalistes et des explorations botaniques, dont les traces sont encore présentes au jardin des plantes de Nantes, que s'est tramé toute l’aventure du Botaniste, une histoire dont les jeunes étaient les héros.
A travers ce conte, le public était invité à s’interroger sur le rapport des hommes avec la nature, les enjeux du retour du végétal dans les villes et les formes que ce nouvel environnement peut prendre, pour apporter du bien-être pour les habitants.

Réseaux sociaux et vie réelle, une expérience ouverte à tous

Comment vibrer au quotidien avec cette folle équipée de recherche botanique ?

Véritable journal de bord et centre ressource de cette épopée végétale, le site web lebotaniste.intertexte.org a permis aux Nantais de suivre l’ensemble de l’événement, d’en décrypter les enjeux. Via Facebook ensuite. Arkham sur Loire a dédié sa page à l’aventure et a informé en direct de chaque avancée des travaux et temps forts à ne pas manquer… dans la vie réelle.
Puis à partir du 4 juillet 2016, c’est au jardin des plantes que s'est tenu le “QG” nantais des explorateurs en herbe. Le public a pu alors rencontrer les héros de l’aventure et se laisser guider au gré des rebondissements de l’histoire.

Bilan

Découvrez en ligne le bilan du projet


© Biodiv’ille - Mentions légalesFinanceursPlan du site - Contact - Crédits