Accueil > Expériences > Résultat de la recherche > Adapter une balade nature urbaine pour un public en situation de handicap

Expériences

n°1/1

Adapter une balade nature urbaine pour un public en situation de handicap

France

Description

Le réseau Vivacités Ile de France a piloté en 2012 le groupe de travail Balade Urbaine Accessible (BUA) dont l’objectif était de réaliser un outil d’aide à la création de balades urbaines accessibles à tous les handicaps. Cinq associations, dont le GDIE, ont constitué ce groupe de travail, et chacune a créé une balade urbaine accessible aux personnes en situation de handicap afin de la tester en vue d’y apporter des améliorations. Plusieurs balades urbaines ont traité de la nature et de la biodiversité en ville ; celle du GDIE s’intitulait « A la découverte de la faune et de la flore le long du tracé de la Bièvre - de Porte d'Italie à la Cité Florale» et nous avons travaillé en particulier à la rendre accessible aux personnes en situation de handicap visuel.

Nous avons d’abord alterné réunions avec le groupe de travail, petites formations organisées par Vivacités, travail de terrain sur notre balade et rencontres avec des professionnels du handicap. Ensuite, chaque balade a été proposée en phase-test, puis évaluée et améliorée, avant d’âtre finalement proposée de façon officielle. Un travail de synthèse a ensuite été effectué pour faire ressortir des recommandations.

Objectifs

Les objectifs de cette démarche pour notre structure étaient les suivants :

  • Rendre une balade nature urbaine accessible aux personnes en situation de handicap

  • Proposer une balade nature urbaine pour un public mixte (handicapés et non handicapés)

  • Permettre au personnel de notre structure d'être accompagné dans l'adaptation d'une balade nature urbaine à un public en situation de handicap

Bilan

L’expérience a été riche de partages et de réflexions. La co-construction, en particulier grâce à l’implication de plusieurs structures professionnelles du handicap, a joué un rôle central dans la réussite de la démarche. La diversité des approches proposées par chaque membre du groupe de travail aété trés stimulant pour notre propre travail d'adaptation.

Voici quelques exemples d’adaptation propre au handicap visuel réalisées dans le cas de notre balade qui traitait de la biodiversité urbaine le long du tracé de la Bièvre :

  • Création d’outils : carte tactile en braille, herbier tactile avec plantes durcies au vernis colle, feuilles d’arbres redécoupées dans du carton avec le nom de l’arbre en braille, moulage en plâtre de tampon indiquant le tracé de la Bièvre ou la présence d’ancien moulins, lecture de textes, de poèmes sur la nature le long de la Bièvre avant qu’elle soit comblée
  • Eléments multi-sensoriels pour découvrir les ruches du parc Kellermann (dégustation de miel, bourdonnement des ruches, toucher de rayons de cire)
  • Test d’outils existants (loupes pour les malvoyants,  amplificateur de sons…)
  • Aménagement de lieux de pose pour appréciation sonore de l’environnement.
  • Echange de point de vue avec personnes non handicapés pour enrichissement mutuel
  • Développement des informations concernant ce que personne ne peut voir : racines des arbres, description du cours d’eau de la Bièvre qui a été comblé depuis, informations historiques…

Nous avons décidé de continuer cette dynamique en créant de nouvelles balades nature urbaines accessibles à tous les handicaps.

Difficultés, solutions, conseils

Notons que le réseau Vivacités Ile-de-France devrait créé prochainement un outil de type guide papier ou portail Internet qui offrira une multitude de conseils pour rendre une balade nature urbaine accessible. Le contenu de cet outil se basera sur les expériences menées notamment dans le cadre du groupe de travail Balade Urbaine Accessible.


© Biodiv’ille - Mentions légalesFinanceursPlan du site - Contact - Crédits