Accueil > Expériences > Résultat de la recherche > Monarque sans frontière

Expériences

n°1/1

Monarque sans frontière

Un programme de science participative trés populaire à Montréal

Canada, Québec

Description

L’Insectarium de Montréal a développé en 1994 la trousse d’élevage Monarque sans frontière.  Il s’agit d’une activité scientifique d’environ 21 jours qui permet aux participants de découvrir le cycle de vie du monarque en suivant la transformation spectaculaire des chenilles, en chrysalide puis, en papillons. Lorsque prêts à s’envoler, les papillons sont étiquetés et relâchés dans la nature. Les éleveurs participent ainsi au projet de recherche citoyenne Monarch Watch, un programme de l’Université du Kansas impliquant le Canada, les États-Unis et le Mexique. Les papillons porteurs d’une étiquette qui sont retrouvés fournissent des données très précieuses qui permettent aux chercheurs de mieux connaître les routes du monarque en vue de protéger la migration exceptionnelle de ce papillon. Chaque année, plus de 1 000 trousses d’élevage comprenant au moins 4 chenilles et 2 chrysalides sont distribuées, dont environ la moitié dans des milieux scolaires.

Objectifs

Sensibiliser le public (et plus particulièrement les jeunes citadins) à la beauté et à la fragilité de la nature tout en lui faisant réaliser qu’il a le pouvoir de changer les choses.

Bilan

Créé en 1994, le programme Monarque sans frontière compte déjà à son actif plusieurs années de succès et sa popularité ne cesse de croître.

Au cours des 20 années de son existence, il a rejoint un très grand nombre d’écoles et de demeures au Québec. Ainsi, le monarque s’est fait une petite place dans le cœur de centaines de milliers d’enfants et d’adultes, qui sont aujourd’hui curieux et ouverts à cette beauté aux ailes orangé. Ce programme va même plus loin. Par exemple, il a permis d’aider de jeunes adolescents à s’accrocher à l’école; grâce à lui, des prisonniers ont goûté à un peu de liberté et des jeunes filles anorexiques ont compris l’importance de se nourrir, comme la chenille, pour prendre un jour leur envol.

Le monarque, c’est aussi une cause qui rallie des citoyens et des chercheurs de partout dans le monde dans un but commun : sauver cette incroyable population migratrice qui s’étiole d’année en année. Ce sont le Canada, les États-Unis et le Mexique qui travaillent ensemble et s’épaulent dans cette action. C’est probablement aussi  l’insecte emblématique qui, par un désir de le sauvegarder, permettra aux autres pollinisateurs, qui ne jouissent pas d’une aussi bonne presse, de survivre et de continuer à nous offrir les services de pollinisation qui nous sont essentiels.


© Biodiv’ille - Mentions légalesFinanceursPlan du site - Contact - Crédits